Matériel de randonnée, équipement de montagne fabriqué en France / made in France : toujours possible? toujours trouvable?

Cet article est une photo de la situation actuelle prise en 2014. Il ne vise pas à crédibiliser l’une ou l’autre de ces marques mais à faire un état des lieux des équipementiers et fabricants toujours engagées en production en France. Cet article est amené a évoluer comme un Wikipédia, j’attends vos commentaires et infos avisées, des nouvelles sur la création de nouvelles marques, les relocalisations possibles, des infos sur les grands acteurs, etc…

Made in france matériel montagne randonnée camping fabrication fabriqué en france Europe Chine Drapeau_français Piolet

Les grandes marques référentes

  • Salomon ? Ne fabrique plus en France. C’était encore le cas pour beaucoup de gammes à la fin des 90′) (ski, boots)
  • Rossignol? Non pour la partie vêtements. OUI pour 300 000 des 900 000 skis vendus en 2012 !OUI! Des sites de production en Espagne et Chine.
  • Lafuma / Millet / Eider. Pas que je sache, mais le design est au siège à Anneyron (Ardèche)
  • Quechua? Non. Le design est 100% français. La production à 99% asiatique (chine pour plus de 90%)
  • Julbo dessine et protype ses lunettes dans le Jura, mais la production est presque absente de France désormais… (je n’arrive pas à trouver les données sûres)
  • Quelques bons élèves
  • Raidlight et Vertical (équipement de trail) : Design en France (massif de la Chartreuse), fabrication à 80% Asie sauf une gamme de sous-vetements et de batons Made in france .
  • Bohème (skis) : Design, conception fabrication à Lumbin, Isère, France
  • Pierre Gignoux XP CARBON ski Boots (les bottes de Kilian à la Pierra Menta 2013): Design, conception fabrication à Lumbin, Isère, France
  • Les tentes cabanon sont encore fabriquées en PACA
  • Cilao (sacs à dos et baudrier 2003) fabriquent en France des Sacs et baudriers pour le PGHM, l’armée et les guides de la Vanoise
  • White Doctor
  • Grivel; Design des piolets à Cham, forgés en Italie!
  • Simond, la marque mythique de l’ascension de l’Annapurna produit toujours ses piolets et une partie du matériel d’escalade aux Houches (Haute-Savoie, France) Pour les tentes et les vêtements : Asie.
  • Sidas produit en isère!
  • Beal
  • Blue Ice à Chamonix
  • ABS / Arva   ??? 
  • Vuarnet et Monclerc fabrique toujours leurs lunettes et doudounes en France
  • Pyrenex fabrique ses doudonnes dans les Pyrénnés! CAO (Matériel de camping) était au départ le Comptoir ardennais d’outillage ( avec des produits faits en France à une époque)

Camp to camp propose un guides marques de montagne  fabriquées encore en France et en Europe… d’autres infos sur Cham3S.com

Et en europe?

  • Primus fabrique en Estonie
  • Diamir design ses fixation et a le tampon Made in Swiss! Les skis Movement et les cordes Mammut restent fabriquées en suisse"
  • Garmont
  • Mammut fait fabriquer en chine
  • Head
  • Dynafit
  • Madshus, Rotefella et Peltonen, Norrona en Norvège
  • Haglofs fabrique en Chine
  • Meindl, Leki, Lowa
  • La sportiva, Lowa, Leki, Guidetti, Nordica, Kong ????
  • K2
  • Elan / Salewa / Vaude / Volkl ?
  • Optimus

Dans le Monde?

  • Platypus fabrique aux États-Unis
  • Arcteryx, North Face, K2, Patagonia, REI, Mountain Hardwear en chine principalement, mais …. Icebreaker ????
  • Osprey et MSR fabriquent encore une partie aux États-Unis
  • Cotopaxi fabrique en chine mais semble le faire bien

Pour une tente solaire d’expédition, la tente Katabatic Power d’Eddy Bauer relève le défi.

Un panneau solaire photovoltaïque sur son toit et les prises de sortie à l’intérieur permettent une installation électrique mobile pour le plein-air. Après une journée de chargement, vous pourrez alimenter iPhone, smartphone, GPS et caméras.

Eddie Bauer Power Katabatic solar tent

Eddie Bauer Power Katabatic tente solaire

En collaboration avec l’équipementier Goal Zero, le panneau du kit Sherpa 50 vient s’intégrer parfaitement au toit et à la toile de la Katabatik Eddy Bauer.

Eddie Bauer Power Katabatic solar panel goal zero sherpa 50 outdoor

Eddie Bauer Power Katabatic solar panel goal zero sherpa 50 outdoor

Caractéristiques, puissance et poids de la tente camping solaire

Le panneau photovoltaïque est de type monocristallin, il a une sortie de 18 watts, qui alimente un port 12V . Ce modèle Eddie Bauer est construit avec des points de fixation sur la tente pour connecter le panneau solidement, peu importe le vent ou la météo.

Goal-Zero-Solar-battery-chargers-Sherpa 50 tent panel inverter Goal-Zero-Solar-battery-chargers-Sherpa 50 tent

Les fils du Sherpa 50 de Goal Zero passent à l’intérieurde la tente et sont reliés au bloc d’alimentation . C’est là que l’électricité, l’énergie est stockée. Vous pouvez ainsi charger les téléphones le GPS par les ports USB et les autres interfaces du bloc d’alimentation.

La tente Katabatic Power est un modèle quatre saisons de 230 cm de long. Vous disposez de 36 pieds carrés d’espace à l’intérieur et pèse environ 8 kilos. La version présentée coûte 499 $. Mais qui ne comprend pas le kit de transformation solaire, pour lequel il faudra compter environ 199$.

Ces tentes font partie de la gamme EDDY BAUER first Ascent qui a reçu le prix 2012 du National Geographic.

Eddie Bauer First ascent sheter tent gear of the year national geographic magazine Power Katabatic

 

Intitulé au départ Sherpa, la p*** des montagnes, ce titre choquant cherchait effectivement à créer la polémique, vous faire réagir et  susciter vos avis.

Plus qu’une voiture militaire, un supermarché, une (très bonne) boite de production vidéo, ou une marque de matériel de montagne, le sherpa est le métier oublié du tourisme d’aventure. En plus de surfer sur la vague médiatique liée à la mort de 16 porteurs himalayens (ou de la grève) je cherche à vous apporter le regard d’autres sources moins connues du travail de Sherpa.

La valeur de la vie d’un Sherpa, par l’outdoor adventure journal, offre, en anglais un regard différent et à chaud (J+1 de l’accident). On y parle de la routinisation des morts de sherpas sur l’Everest et du rôle crucial de la force des sherpas dans la réussite d’une ascension.

Sherpa, in the shadow of mountain

Sherpa, in the Shadow of the mountain

Également, 2 jours avant le drame, Ronan Ozturk, collaborateur de Jimmy Chin, postait une magnifique photo intitulée EVEREST CEMETARY. Il parle dans cette news des morts de l’Everest et des chörtens en tibétain : མཆོད་རྟེན།, monuments adaptés des stūpas bouddhiques. Il évoquait également le beau travail en cours avec les sherpas pour les nouveaux projets films de Camp 4 Collective. Prémonitoire et visionnaire, je n’espère pas.

Un film intitulé Sherpa, in the Shadow of the mountain, tente également d’apporter un regard critique sur ceux sans qui rien n’est possible.

  • Que pensez-vous de l’accident, de la situation globale des sherpas?
  • Quelles actions seraient à prendre de la part des alpinistes, des autorités, de la communauté sherpa himalayenne?

Faites un don avec la fondation EdEverest / TAKE Action with the sherpa fund

Un projet encore plus sérieux et tallonnés par les photographes et réalisateurs de talents a fait son chemin ces derniers jours : Le Sherpa Fund. Il est talonné par tous les grands photographes occidentaux qui ont faits de multiples expéditions là bas. Les organisateurs sont le photographe Aaron Huey du National Geographic et Outside Magazine Senior Editor Grayson Schaffer. Des donations photos de photographes montagne comme  Jimmy Chin, James Balog, Cory Richards, Renan Ozturk, Teru Kuwayama, Pete McBride, Gordon Wiltsie, Andy Bardon, Robb Kendrick, and Max Lowe sont à souligner.

Sherpa fund avalanche fundings fondation everest photagraphes photos

Sherpa fund avalanche fundings fondation everest photagraphes photos

The Sherpa FUND

Distribué pour moitié au profit du Widow’s Relief Fund, and the Sherpa Family Fund administré par l’ American Himalayan Foundation. L’autre moitié ira au Khumbu Climbing Center (KCC) et l’Everest ER— La clinique médiacle du camp de base de l’Everest.