ÉTÉ 2009 : Le tourisme en Rhône-Alpes a profité de la crise.

Issu du Communiqué de Presse de Rhone Alpes Tourisme:
Pour 77% des professionnels rhônalpins du tourisme, la fréquentation de leur établissement a été bonne en août 2009 (59% en 2008) même si effet de crise oblige, la consommation moyenne par touriste a nettement baissé par rapport à l’année dernière. De manière analogue, la durée des séjours tend à diminuer par rapport à 2008.
rapport tourisme office rhone alpes bilan fréquentation touriste été

En termes d’origine de la clientèle, on note peu d’évolution, les touristes, Français comme étrangers, ont été aussi nombreux que durant août 2008. La clientèle Française reste principalement issue d’Ile de France, de Paca, du Nord Pas de Calais et surtout de Rhône Alpes qui voit sa fréquentation intra régionale passer de 30% en 2008 à 38% en 2009. La clientèle étrangère reste quant à elle essentiellement Anglaise, Néerlandaise et Belge.

Une bonne saison d’été 2009

Malgré un climat économique morose, le tourisme tire son épingle du jeu avec des résultats conformes aux prévisions annoncées par le baromètre Rhône-Alpes Tourisme IPSOS de Juin.78% des professionnels rhônalpins déclarent avoir réalisé une bonne saison. Ceci est particulièrement sensible en zone de montagne (81% de bonne fréquentation), en bord de lac (79%) ou en zone rurale (78%). Il en de même pour les départements de Savoie / Haute Savoie (81%) et de l’Ain (76%) ainsi que pour les offices de tourisme (90%), les hébergements collectifs (89%) et les structures d’activités / loisirs (81%).

Un bémol cependant pour le tourisme urbain (seulement 62% de bonne fréquentation) et plus particulièrement pour

les hôtels (58%). Cela se ressent particulièrement pour les départements à connotation urbaine que sont la Loire (67%) et le Rhône (66%).
Une constante en termes de comportements de clientèles : des réservations de dernière minute, un raccourcissement des séjours et des négociations tarifaires.

Par rapport à l’été 2008 qui avait été une saison moyenne, près des trois quarts des professionnels considèrent que la fréquentation a plutôt à la hausse. Des résultats qui s’expliquent par une météo favorable, une présence massive des clientèles françaises et notamment rhônalpine et une désaffection illisible des clientèles étrangères (les hollandais, belges et britanniques sont toujours au rendez-vous notamment dans les campings). Les efforts consentis par les professionnels au niveau des prix, de la diversification et de l’enrichissement de l’offre ont largement contribué à ces bons résultats.

En conclusion, si cet été 2009 était placé sous le signe du « moins », moins loin, moins longtemps et moins cher, il aura finalement connu un vrai « plus », celui de la fréquentation sur quasiment tous les secteurs de Rhône-Alpes, dont la montagne qui a retrouve enfin belle animation estivale.

Pour le mois de septembre 51% des professionnels se disent confiants, notamment en milieu urbain même si le niveau des réservations actuelles est faible et sous réserve que la grippe A ne vienne jouer les trouble-fêtes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s