Bilan des Winter X Games Tignes 2010

Festival sur ces 1ers Winters X Games Europe ! Des doubles corks, en veux tu, en voilà… Des médailles pour les français? Oui monsieur !!!

Du monde pour un évènement ski et Snowboard? Eh ben ouai ; 67 000 personnes estimées en 3 jours.

Et en plus c’était good fun ! Des jeunes sympas, souvent un peu « gangstas » Bling-bling ou fluos, mais pas seulement… On a aussi pu croiser dans la foule des anciens qui te demandent si les runs (eux disent « programmes ») des riders, sont imposés ou pas… à croire que Crépel et Rolland ont encore la volupté d’un Joubert sur les planches.

Bref, on a assisté à du grand spectacle ces trois jours. Ça commence par le mercredi avec une énorme Perf de Rolland et Bertoni, qualifiée par la presse et par eux memes de « Hold up », ou ils réitèrent en mieux le super classement de l’épreuve des X games US d’Aspen de Janvier dernier.

Je vous conseille d’ailleurs de revoir le run de Kevin Rolland, avec ses deux doubles et qui culmine à 95, 66 points.

Jeudi pas là, mais ça a été une belle razzia pour les ricains en Slopestyle snowboard avec Willet (US) 1er, Kotsenburg 2eme (US) et Marko Grilc 3eme (slovénie).

Le Vendredi après midi, c’était slopestyle ski; ça a envoyé du lourd de chez lourd, avec me semble-t-il, un double cork 1260 et des double rodéo. Classement Final : Tom Wallisch (Breckenridge) , Bobby Brown (Park City), Jossy Wells, soit deux américains et un Néo Zélandais.

L’aprèm finit sur l’épreuve de Ski Pipe Fille. La surprise vient de la belle 3eme place pour notre française Anais Caradreux (la ptiote mignonne à droite),  19 ans et coachée par Laurent « Lolo » Favre qui nous pose un run fluide et propre, même très engagé sur le premier saut, et qui promet pour l’avenir.

Pour finir en beauté, l’une des épreuves les plus attendues des 3 jours, le superpipe Snowboard homme, avec l’absence prévue mais regrettée de Shaun White, qui, au dire des spécialistes d’ESPN, n’aurait rien pu faire face à un Iouri Podladtchikov déchainé.

Tout se passe comme un Roman photo ; Crepel, qui a fait la crêpe au premier run en chutant, se déchaine au deuxième et nous obtient un énorne (?) 95.00 « with the panache of a snowboard bourgeoisie » d’après nos amis d’ESPN . Son run est beau, fluide, ample, propre, il y enchaine un double corked 1280 et un front 1080.

Mais v’la t’y pas qu’notre petit Louie Vito, n’a pas l’intention de se laisser faire, et nous envoie trois double corks, une première dans l’histoire du snowboard moderne. A en voir sa tête, il a pas l’air bien content de la notation des juges, et l’histoire lance une belle polémique (justifiée?) bien relayée outra atlantique.

A ce moment là, celui qu’on peut d’ores et déjà appelé Mossieux « Ipod » (aka le suisse Iouri Podladtchikov), va nous sortir le grand jeu. Il nous enchaine deux double Mc Twist 1260, la spécialité de la tomate Volante, Shaun White, et finira son dernier run par un énorme Method d’une amplitude hallucinante. Bref, il nous régalé et mérite sans discussion l’or ; selon ses dires, il aurait encore un truc « caché » qu’il n’a pas encore sorti en compèt’ et qui pourrait donner du fil à retordre à notre rouquin favori dans les saisons à venir….

A voir, le run « volé » pour la médaille d’argent de Louie Vito filmé (à l’arrache) par mes soins.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s